Crise des Rohingyas  - Medair envoie son équipe d’urgence au Bangladesh pour venir en aide aux réfugiés Rohingyas. Je veux aider

Madagascar est l’un des pays les plus pauvres et les plus vulnérables aux catastrophes naturelles. Les cyclones et les tempêtes tropicales qui s’abattent fréquemment sur l’île plongent le pays dans un cycle de constante reconstruction et empêchent les familles et communautés de sortir définitivement de la pauvreté.

En mars 2017, le cyclone Enawo a frappé Madagascar, affectant plus de 430 000 personnes. Le nord-est de l’île a été le plus durement touché par les fortes pluies à l’origine d’importantes inondations. Les habitations ont été détruites et les réserves d’eau potable dévastées.

Parallèlement, des milliers de familles sont exposées à la sécheresse et aux invasions de sauterelles. Pour les communautés dans le sud en particulier, trouver de l’eau est un combat quotidien. Une longue sécheresse sévit dans la région depuis 2015. En 2016, le phénomène El Niño a aggravé la situation, laissant plus d’un million de personnes en proie à la soif et à la faim.    

NOS PROGRAMMES

L’aide d’urgence – Moins de 48 heures après que le cyclone Enawo a frappé le nord-est de Madagascar, l’équipe a pu fournir une aide d’urgence aux personnes affectées. Medair a distribué plus de 4 000 kits eau potable et hygiène et a désinfecté plus de 800 puits contaminés pour prévenir les épidémies et restaurer l’accès à l’eau potable pour près de 44 500 personnes. 

Accroître la résilience – Medair aide les communautés affectées à se reconstruire et à mieux se préparer pour affronter la prochaine saison cyclonique en réhabilitant plus de 200 points d’eau endommagés et 11 abris anticyclones. Medair renforce également les communautés en formant les artisans locaux sur la construction de maisons résistantes aux cyclones et en sensibilisant les familles sur les techniques de construction réduisant les risques de catastrophe.

L'accès à l'eau potable – Les familles privées d’eau potable et de toilettes hygiéniques sont constamment exposées au risque de maladie. Nous nous rendons dans les communautés les plus isolées pour apporter des solutions pérennes en matière d’approvisionnement en eau. Dans le nord-est du pays, nous installons des forages que nous équipons de pompes manuelles et construisons des systèmes gravitaires. Nous enseignons également aux habitants comment entretenir ces équipements afin qu’ils puissent transmettre leurs connaissances aux générations suivantes.

 Des toilettes hygiéniques –  À Maroantsetra, une ville particulièrement vulnérable aux inondations, nous construisons des latrines écologiques équipées d’un bac à douche afin d’encourager une meilleure hygiène et favoriser le bien-être général. Nous subventionnons une grande partie du coût de ces installations afin de permettre à un maximum de familles d’y accéder. Dans les communautés éloignées, des artisans locaux sont formés à la construction de toilettes hygiéniques simples.

Promotion de l'hygiène – Nous tâchons d’enseigner de façon créative diverses règles d’hygiène (comme l’importance de se laver les mains) : spectacle de marionnettes, dessins animés, films en plein air, etc. Nous formons des « volontaires villageois » pour qu’ils transmettent ces informations cruciales à leurs voisins afin de favoriser l’adoption de gestes plus sains.

Histoires liées

OFFRES D'EMPLOI